Tout ce qu’il faut savoir sur l’immobilier à Alpilles


La quête d’immobilier en Alpilles est désormais très répandue en raison, premièrement, de son cadre d’exception. De plus, les Alpilles sont encore peu habitées du fait qu’il s’agit d’un massif montagneux constitué de garrigues. Par contre, ils renferment les villages historiques célèbres et un parc régional.

Acquisition immobilier en Alpilles

Le processus d’acquisition est le même comme tout achat dans toute la France. Ce qui signifie que ce processus d’acquisition d’un bien immobilier se fait en plusieurs étapes : l’offre d’achat écrite par l’acheteur potentiel, un compromis de vente et un acte authentique. Quant aux termes de prix, seule la négociation définie la structure de l’accord final maison souvent, la commission de l’agent immobilier est souvent inclut dans le prix de vente et la commission de vente est à la charge du vendeur. Par contre, les honoraires du notaire ainsi que certains frais d’inscription comme les droits de mutation, un frais d’enregistrement, … sont à la charge du client. Ces frais représentent les 6 à 7% du prix d’achat.

Le compromis de vente

Un compromis de vente est document à signer par les deux parties une fois que les accords sont conclus. Il s’agit d’un document contenant les termes de la vente qui constitue un contrat qui ne peut être modifié valable pour les deux parties. Ce compromis est à remettre avec une indemnité d’immobilisation d’environ 5 à 10 % du prix d’achat. A cette issue, une période de rétraction de sept jours est accordée à l’acheteur. De cette manière, il a le droit de résilier le contrat pendant cette période. Sinon, le contrat devient obligatoire pour l’acheteur et le vendeur.

Rapports & Vérifications

Bien qu’un rapport sur l’état de la propriété ne soit pas obligatoire, il est préférable que le vendeur immobilier alpilles le procure à son acheteur. Toutefois, le vendeur est tenu à remettre quelques documents et rapports obligatoires. Pour les documents, le vendeur doit fournir les actes de la propriété qui confirment sont titre de la DPE (diagnostique performance énergétique). Bien d’autres documents relatifs aux statuts de la copropriété sont nécessaires. En ce qui concerne les rapports, il est indispensable de remettre un rapport sur l’existence éventuelle de plomb. Ceci concerne les propriétés construites avant 1948. D’autre rapports sont aussi obligatoires comme les rapports sur l’existence d’amiante, de termines, …. De la sorte, si vous êtes à la place de l’acheteur, n’hésitez pas à vérifier tous les paramètres principaux reliés à l’acquisition.

Précédent 3 raisons d’installer des volets roulants !
Suivant Installation d'une baignoire : conseils pratiques