Ce qu’il faut savoir sur la location immobilière


Louer une maison, appartement ou autres habitations pour y vivre à son aise est un acte contractuel entre deux antagonistes: le propriétaire et le locataire. Il y a donc des règles et principes à suivre des deux côtés, c’est le contrat bail de location.

Voici quelques conseils utiles à savoir lors d’une location immobilière, soyez très attentifs aux droits de chacun pour ne pas se faire duper !

Visite obligatoire :

Une fois que vous ayez trouvé l’appartement de votre rêve, la principale chose nécessaire est de planifier une visite.

Si vous avez trouvé votre habitation par le biais d’une agence immobilière, un droit de visite pourrait être requis (selon le tarif de l’agence).

Cette visite des lieux est obligatoire, dans le cas où il y aurait absence de l’un ou de l’autre camp, la présence d’un mandataire agréé est vivement conseillée (avocat, huissier…).

Les questions et remarques doivent être efficaces et méthodiques ! Prenez notes de chaque petits détails et posez les bonnes questions, analysez les règles de la location.

La location doit être conclue normalement une fois que les deux partis ont trouvé un terrain d’entente. Préparez et déposez votre dossier de candidature pour la location au propriétaire.

Enfin le locataire doit définir celui qui va se porter caution de location, c’est-à-dire qui va s’engager à payer ses dettes en cas de non-paiement du loyer ou des charges.

Signer un bail de location

Dès que tous les documents administratifs seront prêts, les deux partis sont tenus de conclure leur accord par une signature du bail de location.

Celle-ci inclut : les règles du bail à respecter, les règles de révision du loyer, le montant du dépôt de garantie versé au propriétaire en début de bail et les charges mensuelles locatives du locataire.

Le locataire doit se souscrire à une police d’assurance multirisque Habitation, sans quoi le propriétaire peut résilier le contrat sans autres formalités.

Le locataire prend à sa charge l’entretien courant et les réparations locatives de l’appartement qu’il occupe ainsi que de ses équipements.

En cas de pannes et sinistre

En cas d’incendie, vous disposez de 5 jours ouvrables pour prévenir l’assurance.

En cas de vol, il reste un délai de 48 heures pour faire votre déclaration, à partir du moment où vous constatez le délit.

Le locataire s’engage à respecter scrupuleusement les règles et obligations précitées sur le contrat de location et ne pas transformer les lieux de son propre initiative, ni sous-louer son appartement.

Précédent La solution 3-en-1 : la chaudière à micro-cogénération
Suivant Le concept de well-c-home