Comment assurer une photographie immobilière


Il n’y a pas de place pour les photographes en herbe dans l’univers de la photographie immobilière. C’est un domaine qui relève des compétences et du savoir-faire d’un vrai professionnel. Toutefois, même les professionnels peuvent aussi subir de grandes contraintes une fois sur le terrain. Aussi, pour assurer une photographie immobilière de qualité, voici les indispensables.

Faire la reconnaissance du lieu

Un détail qu’on oublie souvent quand on est un amateur contrairement à un photographe Agen qui ne laisse rien au hasard. Prendre en photo un bien immobilier aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur est un véritable challenge. Toutefois, la meilleure manière d’y parvenir est de faire la reconnaissance de lieu un jour avant le travail. Cela afin de s’assurer de disposer de tous les outils pour la prise en photo mais aussi de cerner les problèmes. En effet, prendre des photos de l’immobilier ne s’improvise pas même si cela exige de la rigueur, de la créativité et du sens de l’improvisation. Cette reconnaissance permet aussi d’avoir une idée de l’ambiance à créer dans les photos et des techniques de prise à mettre en pratique.

Faire jouer les atouts du lieu

Quel que soit l’objectif de son client, l’idée est donc de traduire autrement la beauté du lieu en jouant sur ses atouts. Cela peut être son exposition, son volume, sa luminosité ou sa configuration. Chaque pièce doit-être prise en photo mais attention cela dit pour la façade extérieure. Si on manque de précision et de savoir-faire, les images capturées risquent de se déformer. Ainsi, il vaut mieux s’en remettre au talent d’un photographe Agen. Ainsi, on s’assure de marquer notre coup sans qu’on soit contraint de devoir recommencer plusieurs fois la capture. Bref, jouer sur les atouts de l’immobilier peut se traduire autrement en faisant » restyler » la maison et en le meublant. C’est ce qu’on appelle donc « improviser ». Cela ne fera que rehausser sa beauté. Toutefois, en tant que propriétaire, investir un peu dans la rénovation de son espace sera d’un grand atout pour assurer la vente de son bien.

Masquer les défauts du lieu

Si le bien immobilier fait l’objet d’une vente ou d’une location, la prise en photo constitue un bon atout. Toutefois, même si les vices-cachés sont omniprésent, on peut tout de même les masquer avec du papier-peint ou d’un stickers trompe œil uniquement pendant la capture des images. Mais les défauts ne concernent pas uniquement les vices-cachés mais peuvent être aussi bien la luminosité dans certaines pièces. Il faut alors tenir compte du timing lors de la prise en photo et de jouer sur toutes les sources d’éclairage. Et seul un photographe Agen saura accomplir efficacement ce travail.

Précédent Le rôle des agences immobilières
Suivant Les pièges à éviter dans un investissement locatif