Comment gérer le budget de rénovation d’une maison en Belgique ?


Selon les experts, la rénovation d’une maison est une démarche qui doit se faire tous les ans. En fonction de l’état de la résidence en question, il s’agit d’un projet qui peut couter dans les dizaines, voire des centaines de milliers d’euros. Ce qui peut parfois être compliqué à gérer. Voici notamment quelques astuces pour vous faciliter la réalisation de vos travaux.

Quel financement pour vos travaux de rénovation ?

Pour commencer, il importe de parler des différents financements possibles pour vos travaux de rénovation.

  • Les banques : PTZ, crédit travaux et bien d’autres encore, les prestations bancaires se déclinent en plusieurs sortes et s’adressent à tous les particuliers. C’est le moyen le plus facile et le plus usité pour le financement de travaux de rénovation. Les taux varient en fonction du genre de prêt que vous choisissez et de votre profil ainsi que des caractéristiques de votre emprunt.
  • Les associations et organisations : proposant des budgets plafonnés pour la rénovation des résidences principales et pour la réalisationde certains travaux bien précis. Les conditions d’éligibilités sont disponibles auprès des associations elles-mêmes. Il vous reste à vous informer.
  • Les apports personnels : Les épargnes, les comptes courants, les revenus, les capitaux issus de la vente d’un bien quel qu’il soit, les apports personnels peuvent varier. Ils peuvent suffire pour le financement de vos projets de rénovation immobilière ou non. Tout dépend du devis des travaux et de vos besoins. Mais dans le cas contraire, ils peuvent aider à booster votre profil emprunteur et faciliter l’obtention d’un crédit travaux.
  • Les loyers des investissements locatifs peuvent également vous permettre de financer les rénovations et l’entretien dudit bien en location ou d’un autre. Vous n’aurez pas ainsi à vous endetter.

Diviser votre PTZ en deux : c’est possible !

Le PTZ est le prêt le plus usité pour la réalisation des travaux de rénovation et notamment de rénovation écologique. C’est un crédit à taux 0 qui peut être affecté à la réparation de la couverture de la maison, l’isolation ou le système de chauffage, etc. Il est plafonné à 30 000 euros que vous pouvez désormais diviser en deux et demander à 1 an d’intervalle. Ce qui vous facilitera la gestion de votre budget.

Bien évidemment, chaque demande de PTZ sera différente. SI vous divisez le capital en deux, vous allez devoir créer deux dossiers de crédit différent au sein de la même banque. L’avantage est qu’il n’y a aucune condition de revenu pour y prétendre.

Un chantier à la fois

Par ailleurs, votre expert-comptable Ixelles peut vous conseiller de faire un chantier à la fois. C’est plus pratique et plus simple. Peu importe le financement que vous utilisez, il vous suffit d’allouer un budget précis à tel ou tel chantier et de réserver le reste dans un endroit sûr, à l’abri de toute tentation.

Achetez- vous-même les équipements est conseillé au lieu de passer par les artisans. Pour éviter le dépassement de budget, vous devez être minutieux. Vous évitez en agissant de la sorte les majorations que font certains professionnels. Et vous pouvez choisir vos articles en toute connaissance de cause.

Précédent Comment réussir l’aménagement de sa cuisine ?
Suivant Comment réduire les frais pour votre rénovation de maison ?