Comment réussir un investissement locatif ?


On ne peut pas investir une grosse d’argent n’importe comment. C’est la raison d’être de cet article. Vous y trouverez en fait quelques conseils qui pourraient certainement vous aider à réussir un investissement immobilier, locatif par exemple.Investir dans l’immobilier locatif consiste à acheter un logement pour le louer afin de percevoir des revenus complémentaires et de se constituer un patrimoine.

Choisissez un dispositif adapté à votre projet

Savez-vous que cet investissement peut être optimisé grâce à des avantages fiscaux qui réduisent l’impôt sur le revenu ?Sachez que le gouvernement français autorise des déductions d’impôts en contrepartie d’un engagement de location. Ainsi tout contribuable qui paie des impôts peut donc bénéficier de solutions de défiscalisation adaptées. C’est notamment jusqu’ici le seul placement permettant de se constituer un patrimoine financéà crédit, dont les ¾ sont payés par le locataire, le solde étant réglé par une économie d’impôt et un effort d’épargne réduit. Il existe différents programmes d’investissement locatif, dont le dispositif Malraux, Censi Bouvard ou encore la loi Pinel. A vous de voir celui ou celle qui permettra d’accroître en douceur votre patrimoine et de bénéficier, une fois l’achat amorti, d’un complément de revenu appréciable.

Sélectionnez un secteur géographique porteur pour votre investissement locatif

Le choix de l’emplacement du bien peut vous aider à choisir le meilleur dispositif de défiscalisation pour votre projet immobilier. Choisissez une ville caractérisée par un accroissement continu de population, un quartier bien desservi par les transports en commun, une commune dotée d’infrastructures commerciales, de grandes entreprises, etc. Vous pouvez aussi commencer à investir dans un logement situé tout près des écoles, voire des universités pour pouvoir cibler soit à une famille, soit des étudiants en colocation.

Pour détecter la bonne localisation pour un investissement probant, vous pouvez consulter les annonces. Cela vous permettra de connaître le taux de logements vacants dans le quartier choisi et les tarifs pratiqués à la location. On le sait bien qu’un bien proposé trop cher se loue plus difficilement qu’un autre et ses occupants le quittent à la première occasion.

Pensez à souscrire une garantie

La garantie locative n’est autre qu’une assurance vous garantissant le versement des loyers de votre bien immobilier. C’est en y souscrivant que vous serez assuré de rentabiliser votre investissement.

Sachez tout de même que vous devez souscrire une garantie locative pour chaque logement que vous souhaitez assurer. Vous pouvez opter pour une classique assurance loyers impayés ou la nouvelle garantie universelle des risques locatifs. Cette dernière est susceptible de couvrir les créances jusqu’à 70 000 euros par logement, et les détériorations jusqu’à 7 700 euros. N’hésitez surtout pas de vous adresser à une compagnie d’assurance et prévoyez dès maintenant d’y consacrer 1,5 à 2,5 % de vos loyers. Cela en vaut la peine pour réussir.

Précédent Pourquoi s’équiper d’un vélo elliptique pour la maison ?
Suivant Tout savoir sur la ouate de cellulose