Des conseils pour améliorer le confort thermique de l’habitat


Pour vivre dans un logement sain et économe, il est indispensable de procéder à des travaux d’isolation. En effet, cette opération est essentielle pour supprimer les ponts thermiques responsables des déperditions de la chaleur dans une maison. 

Isoler l’habitat pour améliorer son confort thermique

En vue d’améliorer le confort thermique de la maison, il est fondamental d’isoler les combles, la toiture et les murs. À l’évidence, isoler toute cette enveloppe du logement permet de réduire les pertes de chaleur tout en évitant l’effet cheminée. D’où l’intérêt de procéder aux travaux du sol jusqu’au toit en passant par les autres ouvertures et autres éléments comme les portes, les fenêtres, etc. L’isolation est également une opération cruciale pour réduire la facture du chauffage de 25% en moyenne.

De plus, dans un logement bien isolé, les occupants ont moins besoin de se chauffer. Une chaudière de puissance moyenne à faible suffit pour le confort des ménages. Par ailleurs, le simple fait d’isoler son habitat constitue un acte écologique étant donné que cela nécessite moins de chauffage. En outre, l’habitation sera moins énergivore, ce qui contribuera à économiser l’énergie à l’échelle mondiale. Cependant, une telle opération coûte une petite fortune. Ce qui laisse perplexes certains foyers modestes qui souhaitent pourtant améliorer leur confort. Pour résoudre cette problématique, l’Etat a proposé le programme d’isolation de maison à 1 euro, pour aider ces dernier à mieux isoler leurs maisons.

Connaître le fonctionnement du programme d’isolation à un euro

Pour aider les ménages modestes à isoler les combles perdus et à lutter contre la précarité énergétique, l’État a mis en place le programme d’isolation maison à 1 euro. Concrètement, il s’agit d’une offre commerciale se basant sur le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie ou CEE. Ainsi, chaque fois que les particuliers réalisent des économies d’énergie, les sociétés polluantes récoltent des CEE ou une prime énergie. Bien sûr, il faut faire attention aux arnaques, car certains organismes font du démarchage à domicile et utilisent l’en-tête du Ministère de la Transition Écologique sur leurs courriers. Pour être bénéficiaire de l’offre, il convient de remplir certains critères, notamment concernant le type de travaux.

En effet, seule l’isolation des combles perdus, des rampants, du garage et de la cave est concernée. Il faudra également être propriétaire d’une résidence principale ou locataire. D’autres critères comme le lieu d’habitation, le nombre de personnes composant le foyer ainsi que le revenu fiscal de référence du ménage. Généralement, ce dernier est basé sur les tableaux de ressources de l’ANAH ou Agence National de l’Habitat. Il faut dire que cette offre représente un véritable coup de pouce pour ceux dont la situation financière ne le permet pas. D’autant plus que grâce à ce programme, plus de 5 millions de ménages pourront désormais réaliser des économies d’énergie, à une somme symbolique de un euro.

 

Précédent Comment peindre un mur humide
Suivant Quelles soudures utiliser pour le gaz naturel ?