Explorez plus sur les formules d’une pose de briques


Poser un mur de brique n’est pas une tâche extraordinaire si tout maçon et les autres corps de métiers maitrisent efficacement la maçonnerie. Mais, afin d’arriver au bout du projet, certaines étapes sont absolument à considérer pour bâtir un mur de briques suivant les règles de l’art.Découvrez ci-après le processus d’une pose de brique.

Les techniques à savoir pour monter un mur de brique

  • Mise au point de la position du mur

Comme tous travaux de construction, vous entreprenez par la préparation du terrain. Il s’agit de la délimitation du contour de votre prochain mur. Alors, l’idéal sera de poser des piquets selon la taille des fondations, unis entre eux par un tendeur pour aligner les périphéries.

  • Ecoulement des fondations

Après avoir délimité l’emplacement du mur, vous réaliserez les fondations. Cette tâche consiste à garantir la verticalité et la solidité du mur. Donc, le processus sera le suivant :

Excavez le sol :creusez une tranchée de 50 cm. Vérifiez ensuite le niveau du fond.

Préparez le fond des bétons :ajoutez une couche de gravier de 4 cm au fond des fouilles. Après avoir laminé, rajoutez du sable. Puis, nivelez une fois de plus.

Montez les ferraillages : posez le ferraillage sur des supports en bois, de façon à ce qu’il n’atteigne pas le sol. Cette méthode vous permettra de consolider vos prochaines maçonneries.

Passez le béton :il suffit de couler le béton de fondation (équilibré à environ 300 kg/m3 de ciment), puis lissez et laissez drainer.

  • Établissement du mur

L’élévation d’un mur de brique commence par la pose d’une couche de mortier (2 cm d’épaisseur) qui permet de lier la rangée de briques avec les fondations. Ensuite, la pose du brique en mettant du mortier pour les joints verticaux, en tenant compte du niveau du mur et découler ainsi de suite les mêmes tâches jusqu’à ce que la hauteur du mur voulue soit atteinte.

  • Phase de finition

Afin de parfaire le travail, lissez les joints de mortier pour le protéger  contre l’humidité et la pluie. Si la finition est en briques apparentes, vous devez plaquer un mortier de rejointoiement pour des raisons de couverture et d’esthétisme.

Optez pour un bon maçon pour la réfection de votre mur de brique

Les travaux de maçonnerie, comme la pose d’un mur de brique, touchent différentes étapes de la construction. Opérés à l’intérieur ou à l’extérieur, ils requièrent une large compétence que ce soit pour consolider la structure d’une habitation ou pour optimiser l’esthétisme de l’ensemble. C’est pourquoi, recourir à un maçon expérimenté s’avère une solution idéale pour la pose ou la réfection d’un mur de briques. Ce professionnel connait de A à Z tout ce qu’il vous faut pour élever un mur. En plus, l’installation sera assurée en respectant les délais impartis. Sans vous soucier, ce maçon vous garantit de l’utilisation, suivant les normes, des outils et équipement de maçonnerie nécessaires pour vos travaux de construction.

Précédent Comment trouver un appartement ?
Suivant Pour une fermeture du jardin simple et facile