Immobilier : ce qu’il faut savoir sur le mandat immobilier


Il est important de faire le bon choix sur le mandat de vente pour son bien avant de faire appel à telle ou telle agence immobilière. C’est ce mandat qui relate en fait toutes les conditions et les modalités nécessaires à la vente d’une maison. Dans ce cas, trois possibilités vont définir le montant à payer aux agents qui vont orchestrer la vente. Voici alors ces éventualités dans le domaine d’un contrat de vente entre le propriétaire et une agence.

Le mandat simple

Tout d’abord, le but est de choisir la solution qui donne plus de sécurité, de facilité et de rapidité à la transaction qui sera nécessaire à la vente. Dans ces termes, choisir le mandat simple, le plus classique est une option dont l’efficacité dépendra de l’implication des deux parties. Ce type de mandat permet au fait au propriétaire la possibilité de léguer la vente de son immeuble à vendre Nîmes, par exemple à plusieurs autres agences. De même, le propriétaire peut avoir toutes les informations sur l’évolution de son projet tout en misant sur d’autres ressources comme le bouche-à-oreille pour plus de chance.

Le hic avec le mandat simple se repose toutefois sur le fait que l’offre en question sera beaucoup trop visible. Du coup des acheteurs potentiels pourraient ne pas comprendre la stratégie de différents prix, ou encore voir la difficulté de la vente. Au final, il y a un risque que l’offre soit définie pour une mauvaise acquisition.

Mandat exclusif

Le but étant de vendre bien et dans les règles de l’art immobilier, choisir un mandat exclusif pour la vente d’une propriété est une option avantageuse. C’est surtout afin d’éviter de devoir recourir à divers supports et d’exposition via plusieurs agences. Les modalités de ce mandat stipulent que l’agence est la seule entité habilitée à conclure une la vente, au moyen d’un trimestre. Le délai passé, il revient aux deux parties de le renouveler ou non.

Outre ces deux options, il reste encore le mandat semi-exclusif. C’est une solution qui permet au propriétaire de faire la promotion de son bien tout en gardant la possibilité de léguer la vente à une agence immobilière. Cela dit, que ce soit pour le mandat exclusif ou semi-exclusif, il s’agit de confier la vente à une seule agence, d’où l’importance de bien choisir son agence. Finalement, c’est le contrat qui va fixer la mise en place des conditions et des conventions. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une marge prise sur la commission à payer à l’agence si c’est le propriétaire qui déniche l’acquéreur.

Faire attention

Quel que soit le type de mandat choisi, il est important de maitriser l’essentiel de la collaboration avec une agence. Il faut savoir en fait que ce n’est pas l’acheteur qui doit payer la commission de l’agence, mais le propriétaire. Par contre, c’est à ce dernier de déterminer le prix auquel il veut vendre son bien même si l’agence va y ajouter le pourcentage de sa part. Enfin, dans le cas où une situation non imputable au propriétaire arrive et obstrue la vente, alors le vendeur n’y aura pas à payer la commission sur l’immeuble à vendre Nîmes.

Précédent Le poêle à bois : leader de la rénovation énergétique
Suivant Devenir locataire ou propriétaire