Investir dans l’immobilier au Maroc, est-ce une bonne idée ?


Au Maroc, le secteur de l’immobilier se porte bien. Le marché commence à se développer petit à petit depuis l’arrivée des investisseurs étrangers et l’essor du tourisme. D’autre part, la loi fiscale qui régit l’immobilier est assez souple dans ce pays. Investir au Maroc est donc une très bonne idée à condition de bien choisir le type de logement à acquérir.

Les raisons d’investir dans l’immobilier au Maroc

Premièrement, les acquéreurs de biens immobiliers bénéficient d’une fiscalité avantageuse. Les seniors qui décident de s’installer en terre marocaine sont particulièrement privilégiés grâce à l’abattement appliqué sur leur patrimoine. L’impôt sur la fortune et le droit de succession ne sont pas encore en vigueur dans le pays.
Ensuite, la proximité du Maroc avec le continent européen constitue également un véritable atout pour les investisseurs. Les billets d’avion ne coûtent pas cher et le trajet ne prend que quelques heures. Ils pourront profiter de leur résidence secondaire quand ils le souhaitent et profiter du beau temps toute l’année.
Et enfin, le prix de l’immobilier est encore très attractif au Maroc par rapport à celui des autres pays. Ceux qui souhaitent investir n’ont pas besoin d’un fond élevé pour acquérir un bien de qualité. En collaborant avec des professionnels expérimentés comme Al Ajial Holding, les acquéreurs seront à l’abri des arnaques.

Les biens immobiliers les plus plébiscités

Trois types de biens immobiliers attirent les investisseurs au Maroc. Les premiers sont les locations de vacances du fait de l’essor du secteur touristique. La demande de logement ne cesse d’augmenter surtout dans les zones touristiques. Acquérir une location meublée ou encore une villa au bord de la mer peuvent donc rapporter gros sur le long terme.
Les locations meublées destinées aux étudiants seraient également un bon investissement au Maroc. En effet, le nombre de jeunes choisissant de poursuivre leurs études dans les grandes villes ne cessent d’augmenter. Ces biens immobiliers doivent être situés le plus près possible du centre-ville afin de limiter les déplacements des locataires. Ces petites surfaces à louer rentrent dans les budgets des étudiants et de leurs parents si bien qu’elles trouvent des preneurs rapidement.
Et le dernier bien immobilier concerne la location saisonnière. Il s’agit de villa ou d’appartement que les occupants pourront louer pendant quelques semaines ou mois par an pour fuir le froid hivernal en Europe par exemple. Il y a également les professionnels qui ont besoin de trouver un logement où ils pourront se sentir comme chez eux pendant toute la durée de leur mission.

Précédent Choisir un architecte pour aménager son bureau
Suivant Aspirateur robot : comment acheter votre agent de ménage autonome ?