La loi Pinel et le dispositif Censi-Bouvard : des solutions d’investissement intéressantes


L’investissement dans l’immobilier est considéré comme un placement rentable et moins risqué. Pour les contribuables, la pierre demeure une valeur refuge. De plus, elle est accessible grâce à la mise en place de nombreux dispositifs. Ces derniers séduisent, principalement, par leurs avantages fiscaux. De plus en plus d’investisseurs sont prêts à se lancer dans l’opération malgré la hausse des prix. À cela s’ajoutent les prélèvements sociaux et le retour possible du plafonnement des loyers. Dans cet article, découvrez quels sont les dispositifs à privilégier pour le reste de l’année.

La loi Pinel, une bonne alternative pour en matière de placement immobilier

La loi Pinel est en vigueur jusqu’à fin 2021. Elle permet à tous contribuables de bénéficier d’une réduction d’impôt dans le cadre d’un achat d’un bien neuf mis en location. Le montant de l’abattement dépend de la durée de l’engagement locatif. Il est de 12 % du prix d’acquisition pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans de location. La déduction tient également compte des plafonds de loyer et de ressources des locataires. En outre, l’investissement est limité à deux achats et à 300 000 euros par an.

Ce dispositif permet de faire baisser l’impôt sur le revenu, tout en devenant propriétaire du bien loué. Mais afin de profiter pleinement de ses avantages, il est important de faire une simulation loi Pinel. Celle-ci permet d’obtenir une première idée de la faisabilité du placement. Elle donnera des détails sur les points positifs et les risques éventuels de l’opération. Concrètement, une simulation renseigne sur l’éligibilité de la commune ciblée, la mensualité du prêt et le loyer maximum. À cela s’ajoutent les informations sur la limite de revenus des locataires. Enfin, une simulation permet de connaître plus précisément le montant de la réduction d’impôt durant l’ensemble du contrat de bail.

La loi Censi-Bouvard pour investir dans une résidence de service

Outre la loi Pinel, l’achat d’un logement neuf dans une résidence de services constitue une alternative intéressante. Dans ce type d’investissement, la rentabilité est comprise entre 3,5 et 4,25 % HT/an. Outre cela, l’acquisition se révèle avantageuse sur le plan fiscal. D’abord, elle donne droit à une exonération du paiement de la TVA à 20 %. Ensuite, avec le dispositif Censi-Bouvard, en vigueur jusqu’en décembre 2021, les investisseurs pourront jouir d’une réduction d’impôt. Cette dernière correspond à 11 % du prix HT du logement neuf dans une résidence étudiante et senior. Comme la loi Pinel, l’investissement est limité à 300 000 euros par an.

Pour bénéficier du dispositif Censi-Bouvard, il faut faire l’acquisition d’un bien neuf. Les logements anciens de plus de 15 ans peuvent également être éligibles sous conditions. Ils doivent, en effet, subir des travaux les ramenant à un niveau similaire à celui d’un nouveau bâti. Ensuite, le bien est mis en location meublée via un bail commercial, avec un engagement de conservation d’au moins 9 ans. La location débute rapidement après la livraison du logement. En ce qui concerne les recettes locatives, ces dernières sont limitées à 23 000 euros par an. Elles ne doivent pas, également, représenter plus de 50 % des revenus du propriétaire. Afin de tirer profit de ce type de placement, il est important de s’appuyer sur un gestionnaire de référence.

 

 

 

Précédent Les raisons de faire appel à un agent immobilier pour acheter une maison
Suivant La décoration intérieure, une valeur ajoutée pour la vente d’une maison