L’ART DANS L’ARCHITECTURE


 La musique, un passeur de lumière

Un esprit universel plane sur le monde quand il s’agit de prendre la musique comme référence pour se faire comprendre. Plusieurs courants se nichent dans cet art qui influence et nourrit la culture populaire. Pensons aux jeunes assoiffés de musique et qui sont connectés en continu sur des pistes de lecture MP4 !  Ils s’identifient à des mouvements ou mieux s’inventent de nouvelles formes d’expression. On comprend alors qu’ils se forgent à chaque note une identité toujours un peu plus singulière et forte.

Concours d’art public ( 1% artistique )

C’est dans cet esprit que l’artiste belgo-canadienne Isabelle Regout a élaboré une création s’inscrivant dans la tradition du 1% pour une Maison des jeunes. Puisant son inspiration autour du plaisir et de l’évasion que procure l’expérience musicale, elle fait cohabiter dans un bas-relief en verre laminé, son expérience synesthétique qui magnifie la relation entre les couleurs de la musique et celles de la peinture. L’artiste nous invite à explorer les possibilités infinies de notre imaginaire et prendre la mesure de notre humanité…

Avant de découvrir ensemble cette œuvre qui a franchement piqué notre curiosité, sachez que le portail officiel de l’artiste regorge d’informations autour de sa pratique artistique http://www.artquebec.ca

 C - IMAGE 2 par Regout
Diptyque sous verre laminé. Oeuvre de synthèse signée Regout. © 2016.
Transferts numériques + pigments appliqués à la main.

Diptyque signé Regout

L’Oeuvre «Les Aiguilles en apaisante heure» se compose de deux parties interdépendantes. Globalement on discerne, plus grand que nature, deux vinyl aux tons vifs où se déploient des éléments graphiques. L’un domine l’autre par ses dimensions. Le jeu de reflets entraîne l’œil dans une chute en spirale qui mime la rotation d’une table tournante alors que des zones en transparence font plonger le regard vers ce ciel où voyagent les ondes musicales.

Au cœur de chaque disque, des personnages erratiques naissent d’un assemblage d’objets. Leurs diversité d’usages et de formes surprennent… Il faut dire que l’artiste Regout aime introduire dans ses œuvres des inventions patentées qui lui permettent de traquer l’évolution des mœurs et habitus de notre société post-industrielle. Regout célèbre  ainsi l’infini de la pensée humaine en se tournant vers l’histoire de la pensée créatrice. De génération en génération, le savoir se transmet mais aussi se perd…Peut-on se servir du passé pour comprendre le présent ou encore, anticiper mieux le futur?

Précédent Pourquoi abattre un arbre ?
Suivant Comment faire des économies d’eau à la maison ?