Les sources de financement à étudier pour l’achat d’une maison


Ce début d’année est l’occasion de réfléchir à des projets d’avenir. Si l’achat d’une maison fait partie des vôtres, il faudrait avant tout penser au moyen de le financer. Voici quelques idées sur les sources de financement possible afin d’acheter votre bien immobilier.

Votre apport personnel

La première source de financement à considérer pour l’achat de votre maison est votre apport personnel, c’est-à-dire l’argent que vous possédez déjà. Selon vos économies, vous pourrez alors financer une part de votre future maison, ce qui représentera de l’argent en moins à emprunter. De plus, depuis 2011, les banques ainsi que les organismes de crédits divers exigent de plus en plus une somme minimum d’apport personnel avant d’octroyer un prêt immobilier. Cependant, il est tout de même conseillé de garder une épargne de précaution pour le financement d’autres projets ou en cas d’imprévus.

Les diverses aides financières

Avant de foncer tête baissé sur un crédit immobilier classique pour compléter le budget nécessaire à l’achat de votre maison, il peut s’avérer intéressant d’étudier d’autres possibilités d’aides. Il existe en effet de nombreux autres moyens de financement qui sont à taux préférentiels ou même à taux zéro, de crédit d’impôt ou de subvention. Evoluant de façon régulière, ces dispositifs sont à suivre de près pour en connaître un peu plus. Le PTZ+ permet par exemple d’emprunter gratuitement de l’argent si l’on souhaite acheter un bien immobilier pour la première fois. A taux zéro, ce prêt a ensuite été réformé pour n’être disponible que pour l’achat d’un premier logement neuf. Aussi, tout comme le PTZ+, informez-vous sur les autres sources de financement comme la CAF, le 1% logement, le Plan d’Epargne Logement, et tant d’autres encore. Ces aides sont largement moins onéreuses qu’un emprunt immobilier classique et pourraient mieux vous convenir.

Précédent L'importance de l'esthétique pour l'image de votre hôtel
Suivant Les banlieues se transforment en petites métropoles!