L’histoire du verre dans l’Architecture


Le verre a été découvert, apparemment par accident, il y a près de 4000 ans et a depuis évolué pour devenir l’un des matériaux de construction les plus prisés et les plus utilisés.

La fabrication du verre s’est développé il y’a en fait 2000 ans car on a été capables de créer des feuilles assez solides pour être utilisées comme vitre de fenêtres dans les bâtiments. Aujourd’hui le verre est utilisé dans toutes sortes de portes tournantes, de cloisons intérieures et son histoire dans l’architecture est des plus fascinantes.

Les débuts du verre en Architecture

Au début le verre est dans les constructions, mais les limites de la maçonnerie et des matériaux limite son usage à de petites fenêtres. Avec le développement du domaine de l’architecture, les changement interviennent dès l’époque médiévale.

Il commence à être utilisé comme élément décoratif et non seulement comme un matériau laissant passer la lumière. La tendance des églises gothiques de grande taille réalisées en pierres de tailles s’accompagne de l’utilisation complexe de fenêtres de verre composé de fragments de verre coloré représentant des scènes bibliques.

Ces fenêtres évoquant des histoires tirées de la bible sont destinées à population plus  intéressée par le religieux que les nouvelles tendances architecturale et la transparence du verre et sa luminosité, mais il se révèle un médium particulièrement adapté.

La prochaine grande étape en verre

Ce n’est qu’au 19ème siècle que le verre en architecture prend une place réellement importante. Avant cette époque, le procédé de fabrication lui-même restreint l’utilisation du verre à des surfaces de dimensions modestes. Conjugué à l’utilisation du fer et d’autres matériaux le verre commence à jouer un rôle déterminant dans l’architecture.

L’apparition de nouveaux matériaux pour le mettre en place ou le fixer, associée à une capacité à le produire de façon industrielle ouvre des perspectives variées à l’utilisation du verre dans la construction; cela devient presque illimité. Les  architectes commencent à expérimenter des édifices audacieux, comme par exemple des murs de verre maintenus ensemble par des hautes voûtes en acier brossés. Le Crystal Palace construit à Hyde Park à Londres en 1851 représente l’un des plus ambitieux projets architecturaux de verre de son temps – une construction composée de 300 000 feuilles de verre.

Verre dans l’Architecture du XXe siècle

L’utilisation du verre par les architectes a continué d’évoluer tout au long du XXe siècle, bien que la plupart des projets ambitieux se limite à de grands immeubles de bureaux ayant un budget énorme. L’idée de transparence et de la dématérialisation a été dominante pendant ce temps et les architectes du monde entier essayaient d’utiliser le verre pour créer des bâtiments qui donnaient un sentiment de lumière et d’espace. Un des changements les plus importants au cours de ces années a été l’abandon du verre comme matériau destiné simplement aux ouvertures au sein d’une structure, mais plutôt comme le matériau de la structure elle-même.

Verre dans l’Architecture d’aujourd’hui

Les innovations constantes du verre et des matériaux de construction continuent d’étendre les possibilités de son usage dans l’architecture, et donne lieu à quelques-uns des édifices les plus spectaculaires du vingt-unième siècle. Plastique léger et solide, nouveaux revêtements, technologies de fixation ont permis d’expérimenter encore plus le verre par les architectes et dans l’environnement domestique. Les gratte-ciels n’en sont pas les seules réalisations significatives. D’autres innovations ont permis au verre de devenir un des matériau de construction les plus courants dans les foyers à travers le monde. Le verre est maintenant plus résistant et plus sûre que jamais, on en installe partout dans les toits, les escaliers et les murs intérieurs – Le verre n’est plus réservé aux seules fenêtres et à une porte coulissante occasionnelle.

Avant, les architectes répugnaient à concevoir une façade de maison entièrement en verre car les problèmes d’isolation ne pouvaient être résolus, contrairement à aujourd’hui avec les progrès technologiques. A notre époque on remarque que le verre omniprésent à généré une multitude de métiers connexes apparus dans le cadre de son entretien, comme le font certaine entreprise de nettoyage avec des équipes de laveurs de carreaux de haute voltige, installés dans des nacelles le long des immeubles de bureaux et autres bâtiment de grande hauteur.

Précédent Loi Pinel 2015 : les impacts dans le secteur immobilier
Suivant Économiser sur les factures d'électricité