Maisons et performance énergétique : opter pour le triple-vitrage


Les particuliers sont de plus en plus ouverts aux solution pour renforcer l’efficacité énergétique de leurs maisons. Dans cette logique, ils sont nombreux à s’intéresser aux fenêtres triple-vitrage et aux avantages d’installer ce type de solution. Cependant, le triple-vitrage n’est pas envisageable dans tout type de maison et il y a des conditions à respecter pour assurer une efficacité maximale.

Comment fonctionne le triple-vitrage ?

Le principe de conception des fenêtres double et triple-vitrage consiste à poser deux couches de vitre séparées par un espace vide. Contrairement à une fenêtre classique, les fenêtres triple-vitrage se composent de 3 vitres et 2 espaces. L’espace vide quant à lui contient de l’argon, un type de gaz qui a des très bonnes propriétés isolantes.

Un fabricant de fenêtre triple-vitrage n’utilise pas un vitrage classique, mais un vitrage spécifique pour la conception de ce type de fenêtre. C’est un vitrage sur lequel on pose une couche très fine qui renforce l’isolation thermique. Cette couche n’est pas visible, mais assure des très belles performances. Ainsi, ce type de fenêtre permet de garder l’ai chaud dans les pièces de la maison l’hiver, dans le but de diminuer au maximum les besoins de chauffage. L’été par temps de canicule, il garde l’air ambiant à une température agréable, ce qui permet d’utiliser de moins en moins le ventilateur. Ceci dit, en plus des avantages en termes de confort, le triple-vitrage permet de réaliser des économies importantes sur le chauffage comme sur la ventilation ou la climatisation. Par conséquent, l’installation de ces types de fenêtres s’associe à une diminution des factures mensuelles. En ce qui concerne les maisons passives, ce type de vitrage permet de se passer du chauffage et de la ventilation tout au long de l’année.

Dans quels cas les artisans recommandent de poser du triple-vitrage ?

Malgré ses performances thermiques, le triple-vitrage ne peut pas être installé dans tout type de logement. De manière générale, les professionnels le recommandent dans le cadre de la construction des maisons passives, des maisons basse consommation et pour d’autres projets de rénovation respectueux de l’environnement. Il est souvent conseillé dans les pays et régions où les températures sont très basses l’hiver. De plus, on l’utilise plutôt dans les logements orientés vers le nord ou l’est.

La pose de fenêtres triple-vitrage exige également une bonne isolation thermique dans le logement, au niveau des murs comme des combles. Si le système d’isolation actuel est défaillant, il y a des grandes chances que ces types de travaux ne soient pas efficaces. Dans ce cas, les artisans conseillent plutôt de poser du double-vitrage.

Si toutefois vous souhaitez poser du triple-vitrage, les artisans recommandent de commencer par réaliser un bilan énergétique et identifier les travaux de rénovation qui s’imposent. Vous devrez ainsi d’abord réaliser les travaux recommandés et ensuite poser des nouvelles fenêtres. Cependant, la technologie triple-vitrage exige un budget plus important et le remplacement des menuiseries actuelles. Les nouvelles fenêtres apporteront toutefois des belles performances énergétiques et vous permettront de réduire vos factures de chauffage et de climatisation.

 

Précédent Comment économiser sur les factures de chauffage grâce à une VMC ?
Suivant Entretien du parquet en bois massif : comment choisir les produits ?