Le mécanisme de chasse d’eau : gravitaire ou sous pression


Le WC est un équipement de plomberie indispensable pour vivre décemment dans un logement. Il se compose de plusieurs éléments :
– un réservoir : il stocke de l’eau en attendant le déclenchement de la chasse d’eau
– une cuvette : il s’agit de la partie sur laquelle on s’assoit et où tombent les déchets
– un abattant et une lunette : l’abattant a pour rôle de fermer la cuvette quand on n’utilise pas les WC. La lunette est la partie qui est posée sur le rebord de la cuvette et qui sert de siège.
– un mécanisme de chasse d’eau : c’est l’objet de cet article qui va décrire brièvement le rôle du mécanisme de WC et présenter ses deux modes de fonctionnement : la chasse gravitaire ou la chasse sous pression. Si vous souhaitez vous informer au-delà du contenu de cet article, un artisan plombier à Châtenay Malabry sera en mesure de répondre à vos questions sur les sanitaires ou autres équipements de plomberie.

Mécanisme de chasse gravitaire

La chasse d’eau a un rôle central dans le fonctionnement du WC. Quand elle est actionnée, elle libère le volume d’eau présent dans le réservoir, ce qui permet d’évacuer les déchets présents dans la cuve. Comme dit plus haut, il existe principalement deux types de mécanismes : gravitaire ou sous pression.

Le mécanisme gravitaire est le mécanisme de chasse le plus répandu : l’eau stockée ne subit pas de pression, c’est en libérant brutalement l’eau stockée dans le réservoir qu’elle tombe avec une pression importante.

La chasse d’eau gravitaire est composée de plusieurs éléments :

– Un système d’alimentation de la cuve : il est composé d’un robinet et d’un flotteur en plastique ou en cuivre.
Quand le flotteur est bas, cela signifie que le réservoir est vide, le flotteur permet de provoquer l’arrivée d’eau en activant le robinet. Une fois que l’eau dans le réservoir atteint un certain niveau, le flotteur referme le robinet, interrompant ainsi l’arrivée de l’eau.

– Un système permettant d’ouvrir et fermer la valve au fond du réservoir : un mécanisme permet de soulever l’obturateur, ce qui entraîne l’évacuation brutale de l’eau du réservoir avec un flux suffisant pour emporter les déjections.

Mécanisme de chasse sous pression

Il existe également un mécanisme moins fréquent mais efficace qui s’appelle la chasse d’eau hydropneumatique, fonctionnant selon un système sous pression :

– L’eau du réservoir est stockée sous la même pression que le réseau d’eau.
– Le réservoir, qui a une forme de cylindre, est muni d’une manette qui, une fois actionnée, libère la quantité d’eau contenue dans le réservoir.
– Ce type de mécanisme est plus efficace que le système ordinaire car l’eau a une pression qui lui donne de la puissance.
– Ce système a toutefois un défaut non négligeable : c’est que la chasse fait un bruit fort quand elle est actionnée.

Précédent Le choix du bon architecte d’intérieur
Suivant 2017 : l’année pour l’achat d’un appartement