Quels chiffres en juillet 2016 pour l’immobilier à Marrakech et au Maroc ?


Le mois de juillet 2016 semble avoir été exceptionnel pour le secteur immobilier à Marrakech voir le site Cote Medina et au Maroc en général. Pendant que certaines villes affichaient une augmentation des prix au mètre carré, d’autres se stabilisaient ou affichaient une diminution des prix. Prenons le cas de la ville de Tanger. À Tanger, on observe une hausse de 0,82% du prix au mètre carré qui se situait désormais à environ 16 307 dirhams en juillet 2016. Dans la ville de Casablanca par contre on observe une légère stabilisation des prix dans la plupart des quartiers de la ville. Le quartier dans lequel on note la plus forte hausse est Sidi Moumen avec un prix au mètre carré qui s’élevait à 4 975 dirhams en juillet 2016, contre 3 938 dirhams en juin 2016. Au quartier Hay Mohammedi, le mètre carré se situait à environ 10 117 dirhams, soit une augmentation de 6,41% par rapport au mois de juin. Dans la ville de Rabat par contre, on note une baisse des ventes dans différents quartiers. En juillet on a également pu constater une hausse des prix, surtout ceux des appartements, à hauteur de 0,32%, portant ainsi le prix du mètre carré à environ 15 813 en juillet contre 15 760 en juin.

Des prix à la baisse

Dans cette ambiance, les appartements que l’on retrouve dans le quartier Al Fath par exemple, étaient affichés à 11 582 dirhams en juillet au lieu de 11 523 dirhams en juin. Cette hausse était également perceptible dans le quartier Hassan, à hauteur de 0,32%, au mois de juillet. À l’opposé des autres grandes villes du Maroc, l’immobilier à Marrakech affiche des prix à la baisse, avec des prix d’appartements qui ont perdu environ 1,06% de leur valeur entre les mois de juin et de juillet 2016. En effet, au mois de juin, le prix au mètre carré était d’environ 14 219 dirhams et au mois de juillet il s’est retrouvé à 14 372 dirhams. Toutefois, dans le quartier Mhamid, le prix de vente des différents biens s’est consolidé à hauteur de 9,94%. Les ventes sont affectées par la régression.

Les points importants à retenir

Les prix des biens immobiliers à Marrakech dépendent de nombreux facteurs comme le quartier. Au quartier Majorelle par exemple, le prix au mètre carré est passé de 16 105 dirhams au mois de juin à 15 118 dirhams au mois de juillet. La baisse est évaluée à environ 6,13% dans ce quartier. Dans le quartier Amelkis, la baisse est d’environ 0,45% ce qui aboutit à des prix mensuels de 17 272 dirhams en juillet alors que le prix était de 17 350 au mètre carré en juin. La ville d’Agadir affiche une tendance semblable à celle de Marrakech puisque le prix de vente des appartements a baissé de 5,39% passant de 11 237 dirhams en juin à 10 626 dirhams en juillet 2016. Pourtant selon les statistiques, Agadir reste la ville dans laquelle on enregistre le plus grand nombre de demandes en termes de locations saisonnières. Au haut Founty, le prix des appartements a baissé, passant de 16 175 dirhams en juin à 15 493 dirhams en juillet.

Précédent Aménagement de cuisine – quel type de mobilier de cuisine choisir ?
Suivant S’adresser à une agence spécialisée pour bien gérer la location