Réaliser simplement son parking perméable privatif


Plus écologiques que l’enrobé classique, les revêtements en dalles stabilisatrices assurent l’infiltration de l’eau de pluie. En effet, des années d’imperméabilisation des sols ont conduit à des phénomènes d’inondations voire de pollutions des eaux. Aujourd’hui, les politiques d’urbanisme recommandent de plus en plus de gérer l’eau pluviale à la parcelle. Sachant que chaque propriétaire est responsable de l’eau qui tombe sur son terrain etsi la nature du sol le permet, il est idéal de prévoir des surfaces perméables qui infiltrent naturellement l’eau de pluie.

Votre gazon est perméable mais qu’en est-il de votre stationnement ou allée de garage ?

Afin de ne pas rendre imperméables ces surfaces tout en gardant leur propriété carrossable, il existe des solutions ! En effet, vous pouvez avoir recours aux systèmes de dalles pour parking perméable. Simples de mise en œuvre et hautement écologiques, ces solutions vous permettent de réaliser votre parking perméable à moindre frais. Grâce à leurs qualités de portance et leur résistance à la charge optimale, ces solutions de dalles stabilisatrices sont adaptées à la circulation et au stationnement des véhicules légers. L’idéal pour un parking privatif ou une allée de garage drainants, stables et sans boue.

Parking perméable engazonné ou gravier : à vous de choisir !

Plusieurs types de remplissage sont possibles : dalles engazonnées, dalles à remplir de gravier ou dalles à engazonner sur place. Cela afin de rendre à votre espace de stationnement un aspect paysager qui s’intègrera parfaitement à votre extérieur :

  • La dalle engazonnée pour une continuité verte avec votre aménagement paysager
  • La dalle gravillonnée pour une touche minérale et sans entretien

Simple à installer et entretenir : l’argument de choix du parking perméable privatif.

Avant la mise en œuvre d’un parking perméable on doit tout d’abord vérifier le niveau de perméabilité du sol (K > 10-6 m/s). Si celui-ci est correct, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  1. Préparer le fond de forme : une couche de fondation inférieure composée de concassé drainant (20/40 mm ou 30/60 mm) à adapter en fonction de l’utilisation prévue.
  2. Disposer un géotextile anti-contaminant et drainant.
  3. Egaliser et compacter la fondation composée d’une grave drainante de granulométrie 0/32 mm (pour les dalles gazon, mélange Terre-Pierre fertile*)
  4. Egaliser et compacter le lit de réglage sur 2 à 3 cm(pour les dalles gazon, lit de réglage fertile*)
  5. Poser les modules de dalles préassemblées en prévoyant les découpes dans les parties les moins sollicitées (en fin de stationnement)
  6. Procéder au remplissage sans surcharger

*N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel des dalles stabilisatrices pour la mise en œuvre de votre parking perméable.

Précédent La Bonne Brique c’est quoi?
Suivant Toulon, Marseille : comment acheter plus facilement ?