Sonnette ou carillon : comment bien les choisir ?


Autrefois, on utilisait la cloche sur la porte pour que les visiteurs puissent signaler leur venue. Il s’agit d’une sorte d’alarme mettant les propriétaires ou les occupants d’un lieu au courant d’une visite. Certaines maisons qui ont voulu garder un côté traditionnel n’ont rien changé de ces cloches. D’autres qui suivent la tendance les ont troqués contre les sonnettes ou les carillons. Ce sont encore des alarmes mais qui fonctionnent à l’aide de piles ou de courant électrique. Le carillon ou sonnette est un avertisseur de présence sur le portail ou l’entrée principale d’une maison ou d’un appartement. Simple d’usage, il est très demandé. Désormais, plusieurs modèles en sont disponibles sur le commerce. Il est alors difficile de choisir.

Les modèles de carillons

Il existe deux types de carillons sur le marché dont un qui est dépourvu de fil et un autre qui est filaire selon les gouts de chacun.

Le carillon sans fil est très pratique. Son installation ne demande que peu de temps. Ses ondes radio se chargent de la communication entre le haut-parleur et le boîtier extérieur. Néanmoins, il a une petite faiblesse. En effet, des interférences peuvent avoir lieu pour les distances trop importantes. Pour marcher convenablement, il nécessite une pile électrique puisqu’il n’est pas relié au réseau électrique. Il faut alors surveiller de temps en temps les piles.

Le carillon filaire dispose d’un fil qui relie directement le haut-parleur et le boîtier de rue.  Cependant, l’installation s’avère plus délicate. Pour optimiser l’esthétique, on doit dissimuler le fil dans le mur en se servant d’une saignée ou le placer directement le long d’une arête pour réduire les travaux indispensables. Ce modèle étant plus complexe à mettre en place et plus obsolète par rapport à l’autre, il disparaît de plus en plus sur le marché. Pour son installation vous pouvez recourir aux services des spécialistes carillons et sonnette ou vous rendre sur le site sonnetteinfos.com.

Mettre en exergue les caractères importants

Pour faciliter le choix d’un carillon ou d’une sonnette, deux critères sont à considérer particulièrement. Le premier est la portée maximale de l’instrument et le second est les accessoires qui sont vendus avec lui.

En ce qui concerne la portée maximale, elle est particulièrement importante pour les modèles sans fil. En général, elle est comprise entre 100 et 200 mètres. Dans ce cas, si la maison dispose d’une grande cours, cela pose problème avec ce modèle. Puisque la distance entre l’entrée principale et la résidence dépasse l’espacement pouvant être servie par les ondes radio du carillon, l’idéal est alors de choisir un modèle filaire.

Pour ce qui est des accessoires, les sonnettes peuvent inclure des options additionnelles dont l’ajout d’un détecteur de mouvements. Celui-ci est à installer à l’entrée de la maison. Le vendeur peut également proposer des sonneries selon les gouts de chacun. Il y a même des modèles qui sont munis d’un flash lumineux. Ces derniers sont destinés aux personnes malentendantes.

Astuces et conseils pratiques

Si l’on opte pour le modèle filaire, il faut faire en sorte que les fils ne soient pas trop visibles. Cela pourra détériorer le cachet de la maison. Si l’on opte pour les modèles sans câbles, l’idéal est d’utiliser des piles de bonne marque et d’éviter tout produit de marque blanche. Il en est de même pour l’instrument lui-même. Mieux vaut opter pour les marques ayant bonne réputation.

Dans les deux cas, on n’a pas forcément à faire appel à un professionnel pour l’installation. C’est une opération qu’on puisse faire soi-même. Cependant, il faut bien suivre les notices qui sont habituellement présentes dans le packaging. Une mauvaise mise en place pourra avoir des effets négatifs sur le bon fonctionnement de l’ensemble du système d’alarme.

Précédent Construction maison : quel est le rôle d’un architecte
Suivant Conseils pour vendre une maison avec une agence immobilière