Tout ce qu’il faut savoir sur le crédit à la consommation sans justificatif


Depuis la chute du taux des crédits à la consommation, le crédit à la consommation sans justificatif ne cesse de faire parler de lui. Des personnes aux revenus modestes aux particuliers à l’aise financièrement : tout le monde se lance à la recherche du meilleur prêt afin de réaliser rapidement et simplement leur projet.

Un crédit sans justificatif : c’est possible !

On appelle aussi le prêt sans justificatif : « crédit personnel ». Il s’agit d’une prestation bancaire qui ne nécessite pas l’intervention de la banque dans la gestion et l’utilisation du capital emprunté. Le crédit personnel est plafonné à 75 000 euros. Il peut être utilisé aussi bien pour la réalisation d’un projet immobilier que dans le financement des prochaines vacances en famille.

Il semble ici important de souligner que le crédit personnel nécessite un justificatif de revenu et des pièces d’identité. Le document que les emprunteurs peuvent éluder est uniquement les factures et les devis qui prouvent la nécessité de l’emprunt et à qui on doit affecter la somme totale emprunter.

Une discrimination dans l’attribution des prêts personnels

Les banques n’accordent cependant pas les prêts sans justificatifs à n’importe qui. D’ailleurs, le taux de ce genre d’emprunt est plus cher que les crédits à la consommation classique. Les petits revenus auront du mal à avoir l’aval des banques à cause de leur manque de liquidité et de garantie.

Pour un premier crédit personnel, un emprunteur doit avoir une possibilité d’endettement de 30 %. Selon la nouvelle loi sur la consommation, cette vérification est actuellement obligatoire avant l’octroi d’un prêt. Quand bien même les prêts personnels seraient faciles à gérer, ils ne s’adressent donc qu’aux chouchous des banques : les trentenaires avec un revenu conséquent et stable.

Par ailleurs, il semblerait que les crédits à la consommation sans justificatifs comme sur ce site soient plus simples à obtenir avec de bonnes garanties : une assurance signée auprès de la banque ou une caution, etc. Chose que bon nombre d’emprunteurs n’ont pas.

Un taux fixe est préférable

Pour ceux qui remplissent les conditions requises par les banques afin de prétendre à un prêt personnel, on conseille un taux fixe, et ce, malgré que les banques peuvent vanter les mérites de leur crédit à taux variable.  Les réductions proposées dans ce genre de contrat de crédit ne sont en effet effectif que pendant les premières mensualités. Au-delà de quoi, il faudra s’attendre à payer plus cher son emprunt.

Avec un taux fixe, non seulement on gère mieux ses dettes, mais on garde le même TAEG tout au long de l’exécution du contrat. Bien évidemment, pour minimiser le coût de son emprunt, il faut passer par la simulation et la comparaison des offres. Les banques en ligne sont nombreuses à proposer ce service gratuitement et sans engagement aux emprunteurs.

Précédent Quel matelas choisir pour un sommeil de qualité ?
Suivant Comment trouver et réparer une fuite de gaz ?