Tout ce qu’il faut savoir sur le diagnostic d’électricité


L’Observatoire National de la Sécurité Electrique (ONSE) dévoile 7 millions d’installations électriques à risque. 2,3 millions de ces cas sont même dangereux. Une centaine de personnes perdent leurs vies par électrocution chaque année. Pour détecter les périls éventuels liés aux installations électriques et pour réduire les risques, le diagnostic électrique s’impose aux propriétaires. Dans quelles circonstances ce diagnostic est-il obligatoire ? Comment se déroule-t-il et qui en est concerné ? Découvrez les points à comprendre sur cette obligation !

Diagnostic d’électricité : de quoi s’agit-il ?

Figurant parmi les diagnostics immobiliers, le diagnostic électrique est un examen permettant à l’acheteur potentiel de connaître l’état de l’installation électrique de la maison. Lors de cette opération, le technicien se contente de dresser l’état des lieux et les risques encourus. Ce diagnostic se distingue alors du contrôle de conformité, qui vise à pousser le propriétaire à se conformer aux normes électriques en vigueur.

Qui est chargé de mener le diagnostic d’électricité ?

Comme le diagnostic électrique est un document obligatoire, il n’est valable qu’avec l’intervention d’un professionnel qualifié. Celui-ci doit avoir bénéficié d’une formation appropriée. Une certification par la Cofrac, la CATED, DEKRA ou l’AFAQ-AFNOR Certification accompagne le professionnel. Une assurance en responsabilité civile professionnelle fait également partie des conditions de réalisation de cette mission. L’installateur électricien ne peut pas exercer la fonction de diagnostiqueur sous risque d’être à la fois juge et partie.

Quand faut-il réaliser un diagnostic électrique ?

Depuis 2009, cet examen constitue un diagnostic obligatoire lors de la vente d’un bien immobilier. Le document fait alors partie du dossier technique de vente. Il concerne les installations électriques datant de plus de 15 ans et les parties privatives de l’appartement. La validité de ce diagnostic dure 3 ans. Si la maison n’est pas vendue dans ce délai, un nouvel examen doit être réalisé.

Diagnostic d’électricité : comment se déroule-t-il ?

Pour évaluer l’état de votre installation électrique, le diagnostiqueur s’appuie surla norme de sécurité XP-C 16-600. Il évalue en premier lieu la présence d’appareils obligatoires tels que les appareils de commande, les protections électriques et la prise terre. Il examine le respect de la normeNF C 15-100. Cela prend en compte le fonctionnement des installations électriques visant à limiter le court-circuit et les risques de surcharge.

L’expert vérifie ensuite les règles de sécurité en zone humide. Il étudie alors les installations dans la cuisine et la salle de bain. Les radiateurs et les autres matériels électriques passent sous la loupe du diagnostiqueur. En tout, 87 points sont prévus dans le diagnostic. Les contrôles se réalisent par un examen visuel et par l’utilisation de divers appareils de contrôle. Vous n’avez pas besoin de défaire les installations ou de déplacer les meubles. Seuls les tableaux électriques doivent être démontés.

Résultat du diagnostic électrique au-dessous des normes : que faire ?

Comme ce diagnostic n’a pas le même objectif qu’un examen de conformité, il ne vous impose pas des mesures de rénovation. Pourtant, les failles de sécurité détectées peuvent servir d’arguments pour les futurs acheteurs demandant à baisser le prix. Si le diagnostic indique alors un mauvais état des installations électriques, il serait plus intéressant de réhabiliter le logement avant la vente.

Combien coûte un diagnostic d’électricité ?

Aucun texte ne réglemente la tarification des professionnels du diagnostic électricité. Chaque technicien et chaque agence appliquent leurs propres tarifs. De manière générale, vous devez mettre de côté 60 à 150 euros pour réaliser ce diagnostic immobilier. Ce prix varie selon la surface de votre appartement. Grouper cet examen avec les autres diagnostics permet d’économiser les frais du déplacement facturés par les experts. Vous pouvez également faire appel à des entreprises alliant savoir-faire et coût accessible comme Exid Diagnostic.

 

Précédent Boîte à enrouleur de ruban/cordon pour volet roulant
Suivant Pourquoi s’équiper d’un vélo elliptique pour la maison ?