Tout connaître sur le crédit à la consommation


Un besoin financier pour mener à bien certains de votre projet ? Le crédit à la consommation peut répondre à vos attentes. Mais avant toute chose, il est nécessaire de prendre conscience de son fonctionnement et son utilisation. Découvrez en plus dans notre article.

Qu’est-ce que « le crédit à la consommation » ?

Le crédit consommation est un type de crédit accordé à des particuliers notamment grâce à des banques et des organismes financiers pour l’acquisition de biens ou utiliser des services, comme des travaux d’intérieur ou l’achat d’un nouveau véhicule. Globalement, les montants des prêts sont faibles, remboursés sur une période courte avec la présence de garanties. A ce sujet, le remboursement se fait généralement de manière mensuelle avec un plafond défini au préalable.

Les différents types de crédit à la consommation :

Il en existe plus d’une dizaine. Cependant, voici les principaux crédits à la consommation :

  • Le prêt affecté ;
  • Le prêt personnel ;
  • Le crédit permanent ;
  • Le crédit en ligne ;
  • Le crédit-bail ;
  • La location-vente.

Que puis-je financer avec ce type de crédit ?

Parmi les trois catégories de crédits accordés aux particuliers, on retrouve également :

  • Le crédit immobilier, pour faire l’acquisition d’un bien immobilier ;
  • Le crédit de la trésorerie, qui permet de faire face au découvert ;
  • Le crédit à la consommation, permettant de financer des biens durables autre que sur le plan de l’immobilier.

La réglementation sur le crédit à la consommation en France indique que le montant doit être compris entre 200€ et 75 000€ avec une durée de remboursement est supérieure à trois mois.

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Faire la demande d’un crédit à la consommation n’est pas sans risque financièrement. Il y a plusieurs étapes à respecter, que ce soit lors du rendez-vous avec le banquier ou bien sur un site spécialisé en la matière.

Tout d’abord, le recueil des informations sur l’emprunteur, à savoir ses revenus, son patrimoine et l’objet de sa demande, par exemple. Ensuite, les modalités de crédit souhaité : quelle durée ? Quel montant ? Puis, en fonction de tout ça, la proposition du prêteur avec le taux proposé, l’assurance, les frais de dossier.

Au final, si tout est validé des deux côtés, vous disposerez d’une offre préalable, qui n’est autre qu’un document contractuel vous liant au prêteur.

 

Précédent Quelles soudures utiliser pour le gaz naturel ?
Suivant Les erreurs à éviter lors de l’aménagement d’une petite cuisine