Travaux de terrassement, déblai et remblais, les talus et la mise en place des terres


Déblai et gestion et déchets

Il faut aussi prendre en compte le fait que les travaux de déblai génèrent des déchets importants (terre, végétale diverse, gravats de chantier…). Il s’ensuit donc une gestion et une prise en charge des déchets sur site dont la responsabilité incombe au propriétaire du chantier. Du tri sélectif au traitement des déchets, en passant par l’évacuation par bennes à déchets de chantier, tout le cycle de gestion des déchets doit être suivi dans le respect de la réglementation mise en vigueur et afin de garantir au mieux la protection de l’environnement et préserver la santé publique

Travaux de terrassement

Tous travaux de terrassement entraînent un déplacement important de matériaux, tels que les roches, terre et autres sous-produits, dans le but de créer suffisamment d’ouvrages en terre grâce au remblai ou déblai et de donner ainsi du volume à la construction.
D’où l’importance du terrassement :
– Étape importante et indispensable avant la construction, les travaux de terrassement permettent de niveler le terrain à construire en évitant ainsi tout problème de glissement de terrain futur
– Les déblais et remblais permettent une meilleure stabilité des talus
La mise en place des talus par remblai ou déblai fait partie des travaux de terrassement. Et il y a lieu de bien faire distinction entre un talus de déblai et un talus de remblai. Le premier désigne les talus qui s’élèvent à partir de terre provenant d’une excavation, comme les routes ou les fossés. En revanche, les talus de remblai concernent davantage les talus constitués de terre dite rapportée, c’est-à-dire les voies ferrées, les canaux en surplomb…
Petit tour d’horizon donc sur les travaux de déblai et de remblai lors de la mise en place des terres.

Le remblai

Le remblai est une masse de matière rapportée afin d’élever un terrain ou combler ses vides existants. Ainsi, il sert à préparer les terres et permet un aplanissement nécessaire pour entreprendre par la suite tous travaux de terrassement ou mettre en place une couche de forme comme le bitume.
Soumis des normes et une réglementation, avant tous travaux de remblai, il est important de bien se renseigner s’il est autorisé sur le terrain en construction. Il faut savoir que le remblai est interdit dans les zones d’occupations des sols de la commune que ne l’autorise pas ou bien dans les zones diagnostiquées inondables.
Aussi, lors de travaux d’aménagement ou de construction d’une habitation, le remblai doit obligatoirement suivre une procédure définie par le code de l’urbanisme, stipulant les conditions de superficie faisant obligatoirement l’objet d’une demande de permis d’aménager.

Le déblai

Contrairement au remblai qui élève un terrain, le déblai quant à lui permet d’enlever de la terre pour bien niveler le sol. Il est très utile pour mettre en place une structure dite portante. Il existe deux types de déblai pour retirer suffisamment de terre et assurer un nivellement parfait des sols :
– Le déblai d’excavation utilisé pour les travaux de terrassement sur plus de 25 cm d’épaisseur.
– Le déblai en tranchée servant à réalisations des réseaux et fondations

criteres-terrassement-piscine

Credit Photo: Kites Have Eyes via Compfight cc

Selon la nature des sols, il existe divers outils de déblaiement comme les pioches, les pelles, les pelleteuses ou les bennes à gravats et déchets de chantier. Pour ce type d’outillage, faites appel à une entreprise spécialisée dans la location de bennes et d’engins spécifiques aux travaux de terrassement. Aussi, pour les sols difficiles à déblayer, il est donc nécessaire d’avoir recours à des équipements adaptés ou des moyens spéciaux comme l’utilisation de marteaux-piqueurs ou l’emploi d’explosifs.
.

Précédent Les avantages de démarrer un projet immobilier en janvier.
Suivant Conseiller et baisser la facture pour attirer les locataires