Vente immobilière : à qui confier toutes les étapes ?


Le marché de la vente immobilière connait une évolution actuellement alors qu’il fût une époque où tous les projets de vente passaient toujours par des experts. Et cette époque est maintenant bien révolue avec le développement du circuit de particulier au particulier. Peut-on on alors envisager d’entamer tout seul les démarches sans un pro à ses côtés ? Tout de suite les réponses.

Une vente sans pro, pas de garantie de succès

Vendre un bien immobilier relève parfois du domaine d’une agence immobilière sainte maxime. D’ailleurs, sans un professionnel, comment intervenir alors dans la rédaction d’un acte de vente. Seulement ses missions peuvent se limiter à quelques interventions uniquement avec la prépondérance d’un autre marché qui se révèle être une source d’économie pour les propriétaires. On parle alors d’un circuit entres particuliers sans aucune intervention de la part d’un expert. Mais peut-on envisager réellement un tel scénario sachant que les avis d’une agence immobiliere sainte maxime font toute la différence ? Certes, même si on profite d’une grande économie, il faut reconnaitre que tous les propriétaires n’ont pas l’étoffe d’un expert immobilier et que cela risque de mettre à la traine son projet voire même de le conduire à l’échec. Autant alors s’en remettre à des professionnels pour garantir du succès de son projet. Quoi qu’il en soit, les offres d’un particulier apportent souvent leur lot d’avantages mise à part l’économie réalisée comme le fait de bénéficier de nombreuses propositions d’achat et de choisir à sa guise et en toute légalité celui qui convoite le bien.

Quelques conseils pour se décider

Que l’on décide de confier ce projet à une agence immobilière sainte maxime ou bien de s’engager seul dans cet encart, il est toujours important de peser le pour le contre, d’analyser ses budgets et de s’appuyer sur différents critères à savoir le délai de la vente, les critères de priorité, les exigences en termes d’acheteur potentiel ainsi que la nature de la vente. En effet, cibler une audience doit être de rigueur car il existe des biens qui sont à usage professionnel uniquement et d’autres pour une résidence principale. Autant alors se décider en évaluant tous ces critères. Toutefois, si votre décision est de ne pas vous confier à un professionnel, il est donc utile de tenir compte de ce que cela impliquerait pour vous car cela va tout bonnement bouleverser votre habitude quotidienne. En effet, cela exige une grande disponibilité, une totale implication ainsi que des démarches administratives très ardues et parfois interminables. Par ailleurs, pour ne pas faillir dans chaque procédure, tout commence alors par l’estimation du bien en demandant un diagnostic rapide de son immobilier. Ensuite, on va devoir prévoir quelques sommes notamment pour la légalisation de la vente via un contrat, la rénovation de son bien ainsi que pour la publication de l’annonce. Facile à dire certes mais difficile à réaliser si on manque de moyens et de compétences. Et pour y parvenir, il vaut mieux faire appel à un as de l’immobilier.

 

 

Précédent Achat immobilier : comment définir son budget ?
Suivant Comment restructurer une entreprise