Comment créer un jardin zen


Le jardin zen conquit de plus en plus de gens, notamment avec son côté minimaliste qui se marie très bien avec une maison de style design. Voici donc comment créer son petit cocon zen, un endroit propice à la relaxation.

Qu’est-ce que c’est ?

On a souvent tendance à mélanger jardin zen et jardin japonais. Ce dernier est généralement plus vert et abrite un point d’eau. Quant au jardin zen, minimaliste, il est généralement constitué de roches, de sables ou de gravier, agencés d’une manière bien spéciale. Il est généralement rectangulaire et de petite taille. Donc si vous êtes fan des petites promenades dans le jardin, mieux vaut ne pas penser à mettre un jardin zen. Tel un petit bijou dans son écrin, ce type d’endroit est uniquement fait pour  être contempler, pour inspirer. Il doit être source d’énergie positive. C’est d’ailleurs pour cela que les petites sculptures au râteau.Si vous ne pouvez faire votre jardin vous-même, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel.

Comment créer son petit jardin zen

Un jardin zen doit être un endroit de réflexion et de méditation. Il faut donc que son emplacement soit bien choisi. Il serait parfait de le mettre entre deux blocs,  ou dans un patio si vous avez une maison de style moderne, l’idéal serait de le mettre dans un écrin vitré pour lui donner cet aspect « précieux ». Une ouverture de porte vers l’extérieur du jardin est obligatoire pour garder l’aspect du gravier. Mais si vous avez déjà un jardin traditionnel, vous pouvez le cacher dans un petit coin, entouré par des bambous, de quoi créer un effet de surprise, source d’onde positive. Donc, pour la mise en place, commencez par nettoyer la « zone » en question, puis mettez un géotextile qui empêchera les mauvaises de pousser. En vous servant de gros galets, ou de bois exotique (toujours plantés à la verticale), non seulement pour l’esthétique mais aussi pour maintenir le géotextile en place. Mettez les pierres en place (toujours à la verticale), et à l’horizontale, déposer quelques pierres plates pour donner un air plus naturel à l’ensemble. Vous devez les placer par 3 ;5 ou 7, tout en respectant le cosmos ainsi que les neuf montagnes sacrées qui l’entourent. Si vous voulez toutefois une petite touche de vert, vous pouvez planter un bambou en pot ou un petit bonsaï au centre de votre jardin, ou tout simplement mettre de la mousse sur les pierres, mais il faudra que votre jardin soit dans un endroit humide. Versez ensuite le gravier et en vous mettant dans un coin, à l’aide d’un râteau, faites des marques d’ondulations sur le gravier  de façon à rappeler les ondes aquatiques.

Et l’entretien ?

Bien que minimaliste, le jardin zen demande un entretien hebdomadaire, notamment en ce qui est d’enlever les feuilles mortes sur le gravier. Sachez également que les feuilles mouillées peuvent sacrément endommager le gravier ou le sable donc sont à enlever le plus vite possible. A la fin de chaque opération, n’oublier pas de refaire les petites ondulations sur le sol et si vous avez opté pour un petit coin végétal, n’oubliez pas d’arroser.

Précédent Choisir le bon matériau pour sa porte d’entrée
Suivant Déco : comment décorer une chambre d’enfant ?