Comment obtenir des prêts et des bourses


Au Canada, le coût moyen des études post secondaires peut dépasser la barre des 80 000$ ce qui fait de leur financement une dure réalité pour la plupart des étudiants. Aussi, sachez que le gouvernement fédéral, provincial et même certains établissements privés offrent des prêts et des bourses pour subventionner les études. Mais existe t-il des conditions pour les obtenir? Quelles sont alors les démarches à entreprendre? Voici quelques pistes pour vous aiguiller.

Programmes de prêts et bourses du gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral a mis en œuvre deux programmes pour vous aider à financer vos études, soit, le programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE) et le programme canadien de bourses aux étudiants (PGBE). Toutefois, notez que ces prêts et bourses sont offerts dans toutes les provinces et tous les territoires, sauf le Québec, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut, dont les gouvernements reçoivent des montants compensatoires pour assurer leurs propres programmes d’aide aux étudiants. Cela étant, il vous est possible de demander un prêt ou une bourse si vous êtes étudiants à temps plein ou à temps partiel. Quelque soit le programme, pour être admissible, vous devez démontrer que votre revenu ou celui de votre famille ne dépasse pas un certain plafond annuel. La seule différence entre ces deux programmes réside sur le fait qu’aucun remboursement du montant alloué n’est exigé dans le cas où une bourse vous est octroyée.

Programme de prêts et bourses du Québec

Le programme de prêts et bourses du Québec s’adresse aux personnes qui poursuivent à temps plein des études secondaires dans un centre de formation professionnelle, au collège ou à l’université. Dans tous les cas, ces études doivent être faîtes dans un établissement d’enseignement reconnu par le ministère. Mais comment obtenir de tels prêts et bourses? Sachez alors que pour être admissibles vous devez répondre à un certain nombre d’exigences. En effet, vous devez avoir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent, résider au Québec, être admis par un établissement d’enseignement reconnu par le ministère, ne pas avoir dépasser le nombre limite de mois d’études pour lesquels une aide financière peut être attribuée, ne pas avoir atteint la limite d’endettement fixée pour votre ordre d’enseignement, votre cycle d’études ou votre programme d’études et enfin démontrer que vous ne disposez pas des ressources financières suffisantes pour poursuivre vos études. Si vous répondez à ces conditions, vous pouvez alors remplir le formulaire de demande d’aide financière. Sachez que pour accélérer le traitement de votre dossier et donc recevoir vos prêts et bourses dès la rentrée scolaire, il est préférable d’agir dès le mois de mai.

Prêts aux étudiants octroyés par des établissements privés

Si vous avez utilisé au maximum les options d’aide financière du gouvernement, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil aux prêts d’études offerts par les institutions financières. Vous pourriez ainsi obtenir les fonds dont vous avez besoin pour payer vos livres, votre logement, vos frais de scolarité et vos frais de transport.

Précédent Débouchage des canalisations : que faire?
Suivant 3 secrets d’un investissement locatif réussi