Conseils pour poser ses carreaux de ciment correctement


Vous venez d’acquérir une superbe collection de carreaux de ciment chez un magasin de quincaillerie spécialisé en carrelage et sanitaire, et vous souhaitez faire vous-même leur mise en place. C’est une bonne idée du moment que vous vous sentez l’âme d’un bricoleur averti.

Seulement, sachez que la pose des carreaux de ciment et ceux en céramique (ou porcelaine) sont différents. Ne courrez pas le risque de casser involontairement de si précieux objets, même si pour les coins du mur, vous êtes obligé d’en couper quelques-uns pour ajustage.

Comment donc poser des carreaux de ciment en toute sécurité ?

Les outils nécessaires

Vous aurez besoin des outils suivant : un niveau à bulle, un mètre ruban, de la colle à carreau (ou enduit) pour le jointoiement, une coupe-carreau, une équerre en métal, un maillet et des croisillons de 1 mm d’épaisseur.

Comment procéder ?

Primo, vérifier avec le niveau à bulle le nivellement du sol, vérifier aussi que les 4 coins du mur sont bien à angle droit chacun. Prendre ensuite un premier carreau (dit : carreau d’angle) que vous allez placer à un coin du mur. Si toutes les vérifications sont bonnes, ce carreau d’angle devra se placer exactement (sans joint ni espace superflue) à même les deux pans du mur. Humidifier alors légèrement le dos du carreau de ciment (c’est-à-dire la face tournée vers le haut).

Secundo, bien étalez de colle l’autre face du carreau et posez-la sur le sol tout en appuyant avec la paume de la main pour que l’enduit y adhère parfaitement. Vérifier avec le niveau à bulle son horizontalité.

Tertio, prendre un deuxième carreau que vous allez placer à côté du premier selon le même principe (humidifier, enduire de colle, etc.), mais, pour faire un joint entre les carreaux de ciment, insérer sur le croisement de 4 carreaux adjacents un croisillon pour limiter le joint à 1 mm d’épaisseur.

Quarto, réalisez le joint liquide entre les carreaux et enfin, procédez au nettoyage de vos carreaux de ciment en les frottant doucement avec une serpillière imbibée d’eau et du savon neutre.

Très important

Les carreaux devant être posés un par un, une fois un carreau posé (après les vérifications d’usage), prenez une pièce de monnaie et faites-la tinter sur toute la surface. Si votre enduit est bien étalé, vous n’entendrez qu’un ton mat, synonyme d’absence de vide d’air ; sinon, le décollez alors que l’enduit n’a pas encore pris et étalez uniformément celui-ci sur toute la surface avant de le poser une seconde fois.

La présence d’un vide d’air sous un carreau rendra celui-ci fragile et cassant, même en cas de faible choc sur son dos.

Précédent Quels types de parquets adopter pour sa maison ?
Suivant Vivre près d'un lac : les précautions à prendre