Construire une véranda pour la maison


 Une véranda est un endroit de détente dans la maison. Côté esthétique, elle permet d’embellir la façade de votre demeure et sa construction ne nécessite pas un gros budget. Pour cela, découvrez les différents points concernant les travaux à entreprendre et les démarches administratives obligatoires.

 La surface idéale pour la véranda

La surface de la véranda n’est pas définie selon une norme quelconque. Toutefois, elle sera fixe en fonction de la destination de l’espace gagnée : une pièce supplémentaire, un salon, un espace de détente, une simple ouverture sur l’extérieur, etc. Quoi que vous décidiez, la pose d’une table avec 4 chaises nécessite un espace de 5 m² minimum. Ce volume est également idéal pour la pose de transat ou de chaises longues. Si vous souhaitez y installer un petit salon, il est nécessaire de compter 10 m².

 Pour la création d’une véranda de moins de 20 m², il est obligatoire de se rendre à la mairie pour déposer une déclaration de travaux de véranda. Si vous créez un espace de plus de 20 m², la demande d’un permis de construire est impérative. Pour cela, il faut également compter entre 2 à 3 mois pour l’octroi de ce document. Ce délai varie en fonction de la solidité de votre dossier. S’il est manquant dès le départ, la réponse va être reportée jusqu’à ce que vous remplissiez le dossier.

 Quelle orientation pour ma véranda ?

L’orientation d’une véranda joue un rôle très important, même si chacun peut librement la choisir en fonction de la construction de sa maison. Effectivement, l’orientation dépend de l’environnement qui entoure votre chez-vous, la région dans laquelle vous habitez et le plan de l’habitat. Dans la plupart du temps, une véranda est exposée au sud. Ainsi, elle capte plus la chaleur. Ce type de véranda est idéal pour les régions situées au nord de la France. Plutôt destinée aux régions chaudes, la véranda bénéficie d’une température idéale toute l’année. L’exposition Est est destinée pour les maisons situées en régions ensoleillées. Ainsi, la véranda sera ensoleillée le matin et ombragée le soir. Vous évitez alors la surchauffe en après-midi. Avec l’exposition Nord, l’ensoleillement de la véranda est limité. L’exposition Ouest quant à elle, est déconseillée par la plupart des constructeurs. En effet, la véranda risque d’être surchauffée en été.

 Le sas d’entrée ou la véranda ?

Le sas d’entrée n’est autre qu’une véranda placée, comme son nom l’indique déjà, à l’entrée de la maison. Ce type de véranda est utilisé pour agrandir l’entrée. Si la maison est à usage professionnel par exemple, le sas va servir de salle d’attente ou de salle d’accueil. Le sas d’entrée permet également d’isoler la maison. En effet, sa pose vous fait économiser de l’énergie par rapport à l’ouverture fréquente de la porte. Ce type de véranda va également stocker la chaleur du soleil. Vous avez plusieurs types de matière pour le sas d’entrée à savoir : le PVC, le bois, l’aluminium, l’acier ou le fer forgé.

Précédent Comment choisir sa banderole publicitaire ?
Suivant Pourquoi faire des travaux d'isolation dans sa maison ?