Créer une entreprise spécialisée en bâtiment : les principaux points à connaitre


Cette année, de nombreux entrepreneurs vont fonder leurs sociétés. Parmi ces personnes, quelques-uns vont créer une entreprise spécialisée en bâtiment. Pour se lancer dans ce secteur, le porteur de projet doit s’informer davantage sur ses futures activités. En outre, il faut se renseigner sur les démarches administratives à accomplir.

Les activités d’une entreprise spécialisée en bâtiment

Ces entreprises s’occupent principalement des projets de construction et de rénovation de bâtiments. Leurs services s’adressent aux particuliers, aux sociétés ainsi qu’aux promoteurs immobiliers.

Ces établissements sont souvent composés de deux unités distinctes à savoir un bureau d’études chargé d’établir les plans et une équipe d’ouvriers compétents. De cette façon, des architectes et des ingénieurs superviseront le chantier. Ce qui permet aux clients de s’assurer du bon déroulement des travaux.

Ces structures sont également habilitées à procéder à une réhabilitation. Dans ce cas, le personnel va évaluer l’état du bâtiment avant d’effectuer une remise à neuf. Cela consiste à renforcer les murs et à réaliser tous les ouvrages nécessaires pour redonner jeunesse au local. Le maitre d’œuvre pourra changer toute l’architecture de l’édifice ou préserver son aspect initial selon la volonté de la clientèle.

La plupart du temps, le constructeur se chargera lui-même des demandes d’autorisation auprès des autorités compétentes. Un service administratif réglera toutes les formalités requises pour l’obtention d’un permis de construire. Les grandes entreprises de construction disposent d’un département juridique qui gérera les éventuels litiges pour le compte des clients de la société. Dans tous les cas, le dirigeant doit prendre certaines précautions avant de se lancer dans ce domaine.

Créer une entreprise spécialisée en bâtiment : toutes les étapes à accomplir

Créer une entreprise spécialisée en bâtiment ne doit jamais être une décision anodine. Avant de se décider, il est toujours recommandé de procéder à une étude de marché. Si l’on ne dispose pas des connaissances nécessaires, on peut confier cette tâche à une agence spécialisée. Les résultats obtenus permettront d’estimer la viabilité du projet. Si c’est le cas, le futur gérant doit réaliser un business plan. Ce document détaillera la première année d’activité et il livrera toutes les prévisions. Ceci étant fait, il ne reste plus qu’à chercher un financement et à effectuer les démarches administratives.

Concernant ce dernier point, le dirigeant doit se rendre au Centre des Formalités des Entreprises (CFE) le plus proche. Il pourra y déposer les statuts de la nouvelle structure. Au moment de préciser l’activité principale de la société, il faut prendre certaines précautions afin de réaliser tous types de travaux. Pour choisir un statut juridique adéquat, il est également de mise de considérer de nombreux points. Dans tous les cas, la procédure se soldera par l’immatriculation de l’entreprise au RCS. Cela signifie que la société a été légalement fondée. Le gérant pourra alors obtenir un extrait kbis pour ouvrir un compte bancaire au nom de l’établissement. En savoir plus sur www.extrait-kbis.info. Ce document servira aussi pour souscrire une assurance décennale.

 

Précédent iKeys Realty
Suivant Comment renouveler son système de chauffage ?