Investissement locatif : comment faire fortune ?


Investir dans l’immobilier sainte maxime constitue une grande source de revenu mais pour faire fortune, il faudrait passer par quelques étapes. Toutefois, il est utile de se poser les bonnes questions et de mettre au point sa technique pour investir en toute confiance sans pour autant reculer d’un pas. Aussi, pour s’en sortir, voici deux impératifs à adopter absolument.

Immobilier : bien choisir la zone d’investissement

Pour gagner plus de rentabilités dans un investissement immobilier sainte maxime, la règle est simple : il faut aller là où la demande est supérieure à l’offre. Donc, si cette dernière est d’autant plus faible, on aura plus de chances de faire fortune. Ceci étant, une fois qu’on a misé sur une zone d’investissement, il est utile voire obligatoire d’étudier le marché et donc d’un côté, repérer le quartier qui attire le plus de locataire et d’un autre, de connaitre les attentes des locataires. Attention, en choisissant un quartier, il faut tout bonnement se projeter dans l’avenir et donc de connaitre son potentiel futur. Cela reste pratiquement indispensable car toujours utile de rappeler qu’investir dans un immobilier sainte maxime est un projet long terme. Dans ce cas, il faut agir en connaissance de cause en sachant par exemple que dans deux ans, la demande dans ce quartier sera saturée et qu’il se peut que son locataire songe à partir vers un quartier calme pour assurer leur bien-être. Tout cela doit-être alors pris en compte dès le départ afin d’éviter les mauvaises surprises comme l’absence subite d’un locataire.

Choisir un bon dispositif de défiscalisation

Ils sont nombreux ces dispositifs de défiscalisation mais certains offrent peu d’intérêt car il faut garder en tête que pour réussir un investissement dans un immobilier sainte maxime, il faut que son taux d’imposition soit inférieur à son niveau de rentabilité. Il est donc important de comprendre toutes les notions d’une défiscalisation avant de s’embarquer dans une telle aventure. Ceci étant, parmi les dispositifs qui font mouche figure le régime Pinel et si la zone d’investissement est éligible à cette loi, il ne faut pas hésiter à l’adopter, Il y a également la location meublée non professionnelle, qui permet aussi de réduire son impôt grâce au principe d’amortissement.  Bref, ils ont été mis en place par le gouvernement dans le but de relancer le marché immobilier sainte maxime et donc de soutenir les investisseurs dans leur projet. Toutefois, que l’on choisisse un investissement dans le neuf ou dans une résidence de service, il est toujours recommandé de viser loin car l’objectif c’est d’obtenir un revenu stable. Il serait alors logique de viser plus loin et plus profond et donc d’échapper à la fiscalité. En dehors du régime d’impôts, il existe un autre détail qui nous échappe alors que cela rentre aussi en ligne de compte et il s’agit au fait du prêt immobilier. Pour décrocher un prêt avec une bonne condition d’offre, il est avant tout crucial d’analyser ses capacités d’investissement et donc de disposer au minimum d’un apporte personnel. Ce dernier renforce alors ses chances de validation d’un prêt.

Précédent Agence immobilière : trouver le bien idéal du bout des doigts
Suivant Un garde-corps : pour quel usage ?