Les critères à prendre en compte avant d’acheter une maison


Même s’il est possible d’acheter sur un coup de cœur, il est toujours pertinent de ne pas se précipiter quand vous avez à acheter un bien immobilier. Un bon investissement doit respecter certains critères, pour ne point se tromper.

Les commodités et la proximité

Tout le monde s’accorde à dire que l’existence de transports en commun, des commerces et d’écoles sont des atouts de taille qui contribuent à valoriser un bien. Il en est de même des espaces verts et les possibilités de parking si l’immeuble n’en comporte pas. Quelques inconvénients peuvent aussi ternir l’environnement du bien immobilier. A titre d’exemples, des commerces situés en rez-de-chaussée d’un immeuble ne sont pas un avantage, pour des éventuels troubles de voisinage, présents ou à venir. Bien entendu, l’état des immeubles environnants est naturellement important. Ainsi, des constructions vétustes ou délabrées sont les sources de graves nuisances. Pour vous aider dans votre choix, le notaire ou l’agent immobilier doit être à même de vous renseigner sur les projets d’urbanisme liés au quartier. Ce sont autant de critères à prendre en compte, surtout quand il s’agit de terrains non bâtis ou des immeubles à démolir dans un futur proche. Pour les maisons individuelles, vous devez vérifier que les constructions annexes comme les garages, les abris de jardin ou les vérandas ont déjà fait l’objet des démarches obligatoires. Entre autres l’obtention d’un permis de construire et les démarches d’une déclaration préalable.

Le voisinage immédiat et le profil du bien

Sans pousser le bouchon jusqu’à faire du porte à porte, vous devez enquêter votre voisinage. Cela vous permet d’une part de recueillir leurs différents points de vue sur « l’ambiance qui y règne » et les éventuelles nuisances et/ou défauts. Bien entendu, le profil du bien a son mot à dire. Au-delà de la disposition des pièces et de l’état du bien, il faut passer toutes les pièces et les différentes installations au peigne fin. Ainsi, vous pouvez visiter le logement à des heures et des jours différents pour constater soi-même les éventuelles nuisances causées par une mauvaise isolation phonique ou au voisinage. Toujours pour vérifier l’état du bien, il ne faut pas hésiter à faire contribuer le professionnel du bâtiment pour détecter d’éventuels défauts ou vices cachés. D’autres détails de l’habitation doivent aussi être pris en compte comme la visite de la cave. Bref, rien ne doit être laissé au hasard.

Précédent Le parquet : l’atout charme de votre maison.
Suivant Vais-je avoir de la difficulté à vendre mon habitation de prestige