Les solutions pour acheter un bien à plusieurs


Dans le cadre de l’amélioration de l’accès à la propriété, le gouvernement ne cesse de mettre en place divers dispositifs qui pourraient s’adapter aux besoins des acquéreurs. Outre les régimes fiscaux, les subventions et les aides qui sont destinés à répondre à des catégories différentes d’investisseurs, l’achat d’un bien immobilier Saint-Jean-de-Luz à plusieurs est une formule d’achat de plus en plus prisée. Les modes d’achat les plus courants dans ce type de placement sont l’indivision et la SCI. Bien que ses dernières semblent moins compliquées et plus attractives qu’un achat classique, elles présentent quelques risques liés notamment au financement et à la solution juridique.

Le financement du projet

Pour de nombreux investisseurs, l’emprunt demeure la solution la plus pratique pour se constituer un patrimoine immobilier. Dans l’achat d’un appartement, d’un local commercial ou d’une maison à plusieurs, les co-emprunteurs souscrivent le prêt auprès d’une seule et même banque. Ils ne sont pas obligés de participer à la même hauteur. Néanmoins, si cette contraction d’un crédit à plusieurs permet d’améliorer la capacité d’emprunt, notamment celle du budget consacré à l’acquisition, la solidarité des co-acheteurs est sollicitée. En d’autres termes, si l’un d’entre eux se retrouve dans l’incapacité de payer ses dettes, les autres se doivent d’assumer sa mensualité en plus des leurs. En somme, pour vous qui envisagez de vous lancer dans ce type d’investissement, ne prenez pas à la légère la solvabilité de chaque participant.

Comprendre l’indivision

Lors de votre achat immobilier Saint-Jean-de-Luz collectif, le notaire vous proposera deux solutions, l’indivision et la SCI ou Société Civile Immobilière. De ces deux régimes juridiques, l’indivision est considérée comme l’option la plus simple. Comme son nom l’indique, elle consiste à chaque acquéreur de devenir un co-indivisaire à la signature de l’acte authentique. Autrement dit, chaque participant est propriétaire d’une quote-part indivise et abstraite de l’appartement ou de la maison.

Acheter à plusieurs en créant une SCI

Le principal intérêt de la SCI est d’offrir aux acquéreurs une grande flexibilité et de protéger leur intérêt à la hauteur de leur apport personnel. Dans ce mode d’acquisition, chaque membre bénéficie d’une part proportionnelle à sa contribution financière. Pour profiter des avantages de cette formule d’achat, il faut passer par la création en amont de la SCI par un avocat ou un notaire. Cette opération est constituée de la rédaction des statuts et leur enregistrement à l’administration fiscale, la publication et l’immatriculation de la constitution de la société ainsi que l’inscription au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés).

Il convient de souligner que la SCI n’exige pas un capital social minimum. C’est en outre la solution idéale pour protéger votre conjoint en cas de décès, mais aussi pour transmettre un patrimoine immobilier Saint-Jean-de-Luz à moindre coût.

 

Précédent Comment faire le bon choix d’un produit anti punaise de lit ?
Suivant Des astuces pour résoudre les problèmes de plomberie chez vous