Tout savoir sur la vente à réméré


La vente à réméré n’est pas encore très connue en France. Il s’agit d’une technique juridique utilisée dans le domaine de la vente immobilière. Elle s’avère être avantageuse pour les personnes en difficultés financières. Quels sont ses avantages et à qui s’adresse vraiment ce type de vente ?

La vente à réméré, de quoi s’agit-il ?

Aussi appelée « vente avec faculté de rachat » ou « réméré » tout court, la vente à réméré consiste à mettre en vente son bien immobilier d’une manière provisoire. Cette technique de vente née au Moyen-Âge semble être encore très pratique actuellement. Elle est surtout dédiée aux personnes endettées et qui disposent d’un bien immobilier à mettre en vente. Le principe est d’établir un contrat de vente avec un acheteur. Ce contrat permet au vendeur de transférer la possession de son bien immobilier à l’acheteur durant une période bien déterminée. Cela peut aller de 6 mois à 5 ans tout au plus. Le contrat stipule donc que le vendeur se doit de racheter son bien en payant le coût initial, au bout de la durée du réméré. A part cela, il doit aussi rembourser des frais supplémentaires. Cela concerne toutes les dépenses faites par l’acheteur sur les réparations ou rénovations qu’il a effectué.

A qui s’adresse la vente à réméré ?

Comme il a été dit précédemment, ce type de vente concerne principalement les personnes surendettées ou à gros problème financier. Cela peut être un particulier qui ne peut plus obtenir un crédit bancaire. Il peut également s’agir d’une société, d’une personne exerçant une profession libérale, d’un artisan ou d’un commerçant. Mais la gestion immobilière à Paris 19 ou partout ailleurs sur le territoire français peut être confiée à des professionnels.

Comment fonctionne la vente à réméré ?

En premier lieu, il faut contacter un notaire afin de vendre un bien immobilier en réméré. Puis, c’est à celui-ci de trouver un investisseur qui pourrait rembourser la totalité de la dette en plus du coût de la vente. Le surplus d’argent sera par la suite déposé dans un dépôt de garantie. Cela permettra au vendeur de racheter son bien au terme du réméré. Par conséquent, le vendeur peut toujours occuper son logement à condition de payer à l’acheteur un droit d’occupation. Une fois le réméré achevé, il peut racheter son bien par le biais du dépôt de garantie.

Les avantages de la vente à réméré

Comme elle s’adresse aux personnes à grosse difficulté financière, elle leur permet d’acquérir très vite la somme voulue, sans perdre leur bien immobilier définitivement. Elle est surtout dédiée aux personnes ne pouvant plus recourir aux prêts bancaires. C’est aussi un meilleur moyen d’éviter la saisie immobilière. Et le plus important, c’est que le vendeur dispose d’un délai s’étalant sur 5 ans pour récupérer son bien immobilier.

En somme, la vente à réméré est un recours idéal pour régler rapidement la dette des vendeurs. Le fait de pouvoir récupérer son immeuble via une clause de rachat en fait son principal avantage. Et ce, sans même que le vendeur ne soit obligé de quitter les lieux.

Précédent Plans d’une maison : quel type de professionnel peut les dessiner ?
Suivant Les équipements de protection indispensable pour un chantier